Q&A – Doit-on préconiser le port de masques dans l’agro-alimentaire ?

par | Mar 25, 2020 | Hygiène et sécurité des aliments

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

La contagiosité des cas pauci-symptomatiques (avec peu de symptômes) ou asymptomatiques (sans symptômes) et ignorants de leur état, a sans doute été largement sous-estimée.

Il convient par conséquent de considérer que, par défaut, chaque individu est potentiellement porteur du virus, et mettre en place des « gestes barrières » : le port du masque est la seule façon d’éviter la contamination des surfaces et/ou des aliments par le biais de la salive et des postillons. Le masque protège les autres et évite de contaminer l’environnement direct.

NB : la doctrine nationale COVID-19 en vigueur à ce jour ne considère pas les opérateurs de la chaîne alimentaire comme prioritaires (compte tenu des stocks de masques disponibles…)

 

NB : la contagiosité des porteurs asymptomatiques est une justification, incontestable, d’une part de la nécessité d’un confinement général de la population (malades ou non), et d’autre part de l’application généralisée des gestes barrières.

François-Henri BOLNOT

François-Henri BOLNOT

A propos

Docteur vétérinaire, Docteur en microbiologie - Professeur de sécurité des aliments à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort- Vétérinaire en Chef (esr) Service de santé des armées- Expert à la Cour d’Appel de Paris

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question sur la plateforme ?
Envoyez-la et nous publierons la réponse pour la rendre accessible au plus grand nombre

Restez informé !

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter afin d'être tenu au courant des dernières actualités et des prochains webinars.

Inscription réussie