Q&A – Le SARS-Cov-2 sous l’angle de la sécurité sanitaire des aliments

par | Mar 25, 2020 | Hygiène et sécurité des aliments

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Point à date – 22 mars 2020

 

Le « Severe acute respiratory syndrome Coronavirus », ou virus SARS-CoV-2 est l’agent de la COVID-19, ou « Coronavirus-disease of 2019 ».

Les informations, parfois contradictoires, concernant la maladie et son agent se multiplient sur les divers canaux médiatiques et les réseaux sociaux.

Ce document a pour objectif de préciser, de façon synthétique, certains points importants à considérer dans le champ des activités liées à l’alimentation. Les données de base sont issues des publications scientifiques et des communications des agences nationales.

 

Quid de l’alimentation ? Quels risques ?

 

Le caractère zoonotique du SARS-Cov-2 n’ayant pas été mis en avant par les médias, la psychose vis-à-vis des denrées alimentaires d’origine animale ne s’est pas développée au niveau consommateurs (Cf. la grippe aviaire ou le H1N1). Toutefois, depuis le début de l’épidémie, le rôle potentiel des aliments a été évoqué à plusieurs reprises.

La problématique concerne l’estimation du risque de transmission de ce virus par les aliments et les moyens de maîtrise à mettre en place.

 

Les fondamentaux sont synthétisés ci-dessous :

 

  • En métropole, selon nos standards et habitudes alimentaires, l’alimentation n’est pas une source identifiée de SARS-CoV-2 ;
  • De plus, comme tout virus, Le SARS-CoV-2 ne peut pas se multiplier dans un aliment, quel qu’il soit ;
  • En revanche, après avoir été contaminé par une source virale (malade ou porteur sain), l’aliment peut jouer le rôle de vecteur passifet constituer lui-même une source potentielle de contamination ;
  • Ce qui renforce l’absolue nécessité de respecter les règles d’hygiène de base, dont l’hygiène des mains et les opérations de nettoyage/désinfection restent les mesures essentielles, sans qu’il y ait matière à envisager des contraintes spécifiques.
François-Henri BOLNOT

François-Henri BOLNOT

A propos

Docteur vétérinaire, Docteur en microbiologie - Professeur de sécurité des aliments à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort- Vétérinaire en Chef (esr) Service de santé des armées- Expert à la Cour d’Appel de Paris

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question sur la plateforme ?
Envoyez-la et nous publierons la réponse pour la rendre accessible au plus grand nombre

Restez informé !

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter afin d'être tenu au courant des dernières actualités et des prochains webinars.

Inscription réussie